• Adele Daliguet

Des méduses immortelles ?

Journal nº7 - 2/06/2021


L’immortalité est-elle possible ? Une des nombreuses espèces de méduses a prouvé l’existence de cette incroyable et étrange capacité.

En effet, les méduses turritopsis dohrnii sont immortelles. Elles mesurent moins d’1cm et sont très difficilement observables à l’œil nu. On peut les retrouver en Méditerranée ainsi que dans les eaux du Japon. Au début de leur vie, ces méduses sont une planula, c’est-à-dire une larve caractérisée par la présence de cils vibratiles permettant le déplacement.

Ensuite, cette planula va s’installer en fond de mer et donner naissance à une multitude de polypes génétiquement identiques (le polype est fixé au sol et dispose d’un tube digestif et de tentacules). Puis, des méduses se détachent de ces polypes. Elles vont alors continuer leur vie en nage libre.

Contrairement aux autres espèces de méduses, les turritopsis dohrnii ne meurent pas après s’être reproduits. Lorsqu’elles deviennent trop âgées, malades, subissent une agression physique ou encore qu’elles manquent de nourriture, elles rajeunissent.



Pour cela, plusieurs cellules différenciées (qui ont un rôle bien défini) se détachent du corps et acquièrent de nouveaux rôles. Par exemple, une cellule osseuse peut devenir une cellule nerveuse. Grâce a ce processus, la méduse peut redevenir polype.


Plusieurs méduses vont se détacher de ce dernier. Ce sont des clones de celle qui vient de rajeunir.


Adele Daliguet, 2nde 2