• Maxence Jahan

Stop aux petites annonces !

Journal n 10 - 02/11/2021


Le jeudi 7 octobre, les groupes YouTube et Google ont changé leur règlement à propos des publicités climatosceptiques sur leur plateforme. Désormais, les annonces ou les contenus qui « contredisent les consensus scientifiques établis à propos du changement climatique présent et réel » sont interdits.


Ce nouveau règlement s’applique aux personnes qui nient ce phénomène ou qui le définissent comme une arnaque. Google justifie ce changement par la volonté des annonceurs ne désirant pas que leurs contenus apparaissent parmi ces publicités mensongères. Cette restriction n’est pas la première chez le diffuseur, en effet YouTube avait auparavant bloqué les publicités sur certains sujets sensibles comme des événements tragiques ou par exemple la limitation des annonces anti vaccins récemment. Le changement climatique s’ajoute maintenant à cette restriction.


Le marché de la pub en ligne est actuellement dominé par Facebook, concurrent direct de Google, qui se mobilise déjà pour arrêter ses publicités climatisées sans pour autant utiliser des mesures sévères. Le géant des réseaux sociaux privilégie les faits scientifiques qui sont indiscutables mais ne veut pas devenir un arbitre de la vérité en bloquant totalement ses annonces.


En effet, les plateformes en ligne sont souvent accusées de favoriser des contenus forts pour créer plus de revenus publicitaires. En 2020, YouTube a été accusé d’orienter les utilisateurs vers des vidéos climatosceptiques. Le groupe avait alors répondu qu’elle faisait son maximum pour diminuer ses annonces tout en rappelant qu’ils n’enfreignaient pas les règles. Dorénavant, tout contenu mensonger sera supprimé et interdit.

Maxence Jahan, 2nde1