• Marjane Dreux

Notre Pantanal est en feu

Dernière mise à jour : 22 mars 2021

Journal nº1 - 02/10/2020



Depuis début juillet, plus de 50 000 hectares sont partis en fumée dans le Pantanal. Cette zone, située au Brésil s'étendant sur le Paraguay et la Bolivie, est la plus grande zone humide de la planète, elle fait plus de deux fois la taille du Portugal. 80% du Pantanal est censé être inondé pendant la saison des pluies. Mais les précipitations ont été beaucoup moins intenses cette année...


Il n'a pas plu dans le Pantanal depuis de nombreux mois et ce paradis écologique a été ravagé par les flammes malgré l'envoi de l'armée en août pour combattre les incendies.

Les incendies, qui se propagent maintenant de manière presque incontrôlable, ont été causés par des agriculteurs qui brûlaient des zones fraîchement défrichées pour faire paître le bétail. Depuis des jours, les pompiers travaillent jour et nuit, avec l'aide des habitants de la région pour tenter de lutter contre cette situation.


De nombreux cadavres d'animaux ont été trouvés. "Je suis ici depuis plus de vingt ans et je n'ai jamais rien vu de tel", a déclaré Felipe Dias, directeur du SOS Pantanal Institute.

Ces événements ont causé des dommages irréparables à la biodiversité. Le parc naturel Encontro das Aguas, près de la frontière avec le Paraguay, réputé pour abriter la plus grande concentration de jaguars au monde, a été à son tour touché par les flammes.


La fumée risque de provoquer davantage de maladies respiratoires dans la région.



Marjane Dreux, 3ème2