Centrales nucléaires

Journal nº6 - 02/05/2021 Je sais que plusieurs sont contre… mais laissez une chance aux centrales nucléaires. Moi pour être honnête je n’ai que 13 ans mais je pense que c’est l’avenir! Oui, je suis pour. Alors je vais vous expliquer pourquoi. Je suis pour car je préfère avoir des substances radioactives qu’on peut contenir et gérer plutôt que du CO2 disséminé dans l’atmosphère que l’on ne peut pas contenir, qu’on ne peut pas gérer et ça produit un réchauffement climatique et c’est plus dangereux que les radiations. Danger du co2 Les dangers du CO2, il y a tant à dire… Déjà le CO2 d’où vient-il ? Est bien ça vient des êtres qui respirent et des volcans. Mais depuis 200 ans, les humains utilisent de plus en plus de véhicules, ils brulent du pétrole, du gaz, du charbon, du bois dans les usines (sauf dans les nucléaires et oui, ce n’est que de la vapeur d’eau qui sort des cheminées). La quantité de CO2 a déjà nettement augmenté depuis 200 ans, et il n’est pas près d’être éliminé. Les conséquences de CO2 : alors il y a le changement climatique qui est l’effet de l’augmentation du CO2 dans l’atmosphère qui conserve plus de chaleur du soleil sur le sol en l’empêchant de repartir vers l’espace et la température augmente. Alors les glaces polaires fondent et la mer monte… Il y a donc plus de sècheresses, et comme le changement de température est trop rapide les animaux et les plantes n’ont pas le temps de s’habituer et disparaissent. Tout l’équilibre se dérègle… Radiation naturelle Puis, vous savez qu'il y a des radiations partout... La radiation est une chose naturelle sur terre. Oui il y en a, les quantités ne sont pas astronomiques mais elles ne sont pas négligeables. Le granite contient un peu d'uranium et émet du radon par exemple, ou encore quand on prend l'avion, il y a de plus forte concentration de radon et on est exposés... (il y a aussi les aliments, le soleil ...) Nous vivons dans un monde radioactif ! Pourtant nous sommes vivants et en bonne santé! La radioactivité n'est peut-être pas aussi horrible qu'on se la représente. Sur le sol français, la radioactivité n'est pas produite uniquement dans les centrales nucléaires : L’espace On nous a dit : « Un jour nous pourrons vivre sur Mars. ». Mais on se plaint que les centrales nucléaires produisent trop de déchets radioactifs et là on nous propose d’aller vivre dans un endroit constamment radioactif. Alors toutes les radiations de l'espace, si on va sur Mars, on se les prend en pleine tête. Avec cette grande quantité le risque de cancer et de maladies devient énorme. Pourquoi trouve-t-on acceptable les énormes radiations sur Mars et les modestes radiations de centrales inacceptables ? Radiation Ok, maintenant on va voir les radiations des centrales. Vous allez dire : « Oui, mais les radiations c’est vraiment dangereux !? » Et à ça je vous réponds: oui les radiations c’est dangereux, mais tout dépend de la quantité. Tout est une question de dosage. C'est comme les médicaments, une petite quantité n'est pas dangereuse, mais une grande quantité peut être mortelle. Petit point - Alors il y a trois sortes de radiations ou de rayonnement. Le rayonnement alpha, le rayonnement bêta et le rayonnement gamma.Le rayonnement bêta peut être arrêté avec de l'aluminium, il cause sur l’homme des brulures et peut causer la mort de toutes les cellules qu’elle croisera. Le rayonnement gamma, quant à lui, peut être arrêté avec 1m de béton, il cause une irradiation de toutes les cellules sur son chemin. Et vous me direz Tchernobyl, ça c’était dangereux. Oui, mais si on fait une recherche google on peut lire qu'à Tchernobyl, une centrale nucléaire a explosé et des radiations se sont libérées en grande quantité puis ont pratiquement tout tué. » Mais à présent il y a de la vie à Tchernobyl. Pas d'homme oui, mais il y a toutes sortes d'animaux et de micro-organismes mais désolé, il n'y a pas de chiens bleus ou verts ou encore des animaux à trois têtes, non, que des animaux normaux et banals. Puis, apparemment une espèce de cheval qui a failli disparaître elle s'est retrouvée à Tchernobyl. À présent, les chevaux galopent dans les champs de Tchernobyl. La vie est revenue en grande quantité. Déchets gérés « Mais et les déchets nucléaires comment les gérér ? » Déjà dans l’uranium il y a de l’uranium 255 et de l’uranium 258. Le seul qu’on peut utiliser c’est l’uranium 258 car l’uranium 255 c’est celui qui se casse en deux et il est trop radioactif. Revenons aux déchets. Mais il n'y a pas que l'uranium 258 et 255. Il y a aussi les combinaisons qui sont en contact direct avec la radioactivité, appelés À. Et puis, il y a les matériaux dans lesquels on fait toutes les manipulations qui sont aussi jetés, appelé B. Et enfin les déchets C qui proviennent directement des réacteurs nucléaires. ll n'y a, d'ailleurs, pas que les centrales nucléaires qui jettent des déchets radioactifs il y a aussi les hôpitaux, les centres de recherche (les laboratoires etc.) Seuls les déchets A et B sont jetés mais pas dans notre poubelle... Mais comment fait-on pour jeter tous ces déchets? Et bien, le groupe A et le groupe B sont noyés sous du béton, enterrés a 12 mètres de profondeur, entourés par du béton. Enfin le groupe C est recyclé à l'usine de la Hague pour 95% sous la forme de nouveaux combustibles pour les centrales et pour 5% sous forme vitrifiés et stockés. Accidents “Et les accidents il y en a?” Alors oui il y a un risque d'accidents, de morts, de blessures, de maladies, de problèmes de fertilités et de malformations. Dans les maladies ils peuvent avoir des cancers. Un homme normal a 20% de chance d'en avoir un, avec les radiations il a 25% de chance. Les accidents il y en a dans les travaux je sais qu'il leur faut des dégâts massifs mais c'est comme tout il faut accepter quelques effets négatifs qu'on peut pas réparer par la suite pour plus d'effet positif. Les centrales à charbon ont plus d'effets négatifs sur la santé humaine que les centrales nucléaires (même en tenant compte des accidents). Certes ce n’est pas parfait mais il faut accepter quelques inconvénients à moins que vous vouliez revenir à l’âge de pierre. Pourrait-on remplacer l’énergie des centrales par des éoliennes ? Alors ce n’est pas possible, enfin oui, mais on n’a pas de place on va faire le calcul juste pour la France : un réacteur d’une centrale est égal à 3 000 et il a 56 réacteurs puis on fait le calcul 3 000 multiplié par 56 c’est égal à 168 000 éoliennes et encore ça c’est une moyenne. Et puis une éolienne c’est fait à partir de pétrole. Du coup si le pétrole disparait, les éoliennes aussi, alors ce n’est pas vraiment écolo. Et enfin, toujours du vent… Je crois que les éoliennes sont juste un rêve. Fakes news ! Et pour répondre à un commentaire que j'ai entendu. “Mais ca vient d'où alors les chiens bleus ?” Est bien les chiens de couleur viennent d'une usine désaffectée en Dzerzhinsk. Cette usine produisait des jeans puis fermait ses portes mais n'a pas retiré des sacs de poudre de teinture, puis les chiens on déchirés les sacs se sont allongés dessus et la teinture a pris leur poils et puis voilà, ils sont devenus bleus. Cécile Nerrisson, 5ème 1

Centrales nucléaires