Frédéric Monnier et son parcours gastronomique

Journal nº3 - 02/12/2020 Formé depuis l'enfance à la plus pure tradition de la gastronomie française, Frédéric Monnier a développé avec obstination les qualités qui lui ont permis d'atteindre l'excellence consacrée par le titre de Maître Cuisinier de France en 2013. Pratiquement né dans la cuisine, ses débuts gastronomiques viennent dès l'enfance, car ses parents étaient déjà dans ce milieu là. Depuis la 5ème, il rêvait de devenir pâtissier et à 15 ans il a suivi une formation hôtelière qui comprenait la cuisine, le service, l'accueil à l'hôtel, et des cours d'enseignement général ce qui lui permis de passer son bac. À l'âge de 19 ans, il est allé travailler dans le restaurant "Gastronomica", et a obtenu son diplôme en haute gastronomie, voyageant à Paris et dans d'autres villes. C'est ainsi que sa cuisine s'est développée. Plus tard, en 2005, il fait un paternariat avec le Lycée Molière, quand on lui a demandé d'améliorer la nourriture de la cantine. Mais ce travail avec la cantine a vraiment commencé en 2009 dès le départ de l'ancien concessionnaire. Son objectif est de préparer des aliments sains et différents pour les élèves et tous ceux qui cohabitent au Lycée. Frédéric Monnier, a en plus de toutes ses fonctions de chef cuisinier, il a fourni à l'école un potager bio. Ce projet commença avec l’intention de produire de la nourriture pour la cantine, mais ce n'était pas suffisant. Le projet a grandi avec l'intérêt des enseignants, mais avec un objectif différent, un objectif pédagogique. Les écoles maternelles utilisent ce potager de manière éducative, des activités pour planter des aliments, les ramasser et les ramener à la maison, et de temps en temps ils sont utilisés pour la cantine. Actuellement, le potager est fermé à cause du protocole de la pandemie mais il était souvent utilisé par les enfants avant la Covid-19. Pour Frédéric, il est essentiel d'avoir une bonne hygiène alimentaire, et pour cela, il recherche une alimentation saine, biologique, respectueuse de l’environnement et de la société dans ses plants. “ C’est un moyen de nourrir le citoyen du futur avec une culture biologique et une alimentation saine ‘’ – Frédéric Monnier. Non seulement Frédéric est lié à la gastronomie et à l'école, comme sa femme aussi, Marize Diegues qui est propriétaire de la cantine, et leurs enfants, Marina, Daniel et Eric, tous les trois élèves au Lycée Molière, qui aident leur père dans certains projets. Clarisse Lagore, 2nd1

Frédéric Monnier et son parcours gastronomique