Greta, la jeune militante écologiste

Journal nº8 - 2/07/2021 Que vous soyez impliqué dans l’écologie ou non, vous connaissez sûrement Greta Thunberg, cette jeune de 18 ans qui est engagée et qui lutte chaque jour à grande échelle dans le combat contre le réchauffement climatique. Greta Thunberg est une Suédoise qui dès l’âge de 15 ans, proteste durant l’été 2018 devant le Parlement suédois contre l'inaction face au changement climatique. Dès lors, elle se fait immédiatement connaître grâce à son ambition alors qu’elle est jeune. Et c’est en novembre 2018 qu’elle lance la grève scolaire pour le climat (un mouvement international de jeunes quittant leur établissement scolaire, généralement le vendredi ou parfois le jeudi, pour participer à des manifestations en faveur de l’action contre le réchauffement climatique). En 2019, le projet réuni plus d’un million d’étudiants par manifestation. Cette même année, la jeune fille voyage en bateau pour ne pas prendre l’avion de Suède en Amérique du Nord pour assister au sommet des Nations Unies sur l’action climatique. C’est à ce moment qu’elle prononcera le fameux discours « How dare you ? » (« Comment osez-vous ? ») en réponse à l’inaction politique. Pour son militantisme, Greta reçoit de nombreux prix et distinctions et fait la couverture du magazine Time en mai 2019, qui lui décerne le titre de personnalité de l'année 2019. Greta a désormais une influence mondiale et depuis, un mouvement a été décrit comme l'« effet Greta Thunberg » par The Guardian et d’autres médias. Les discours de la jeune Greta Thunberg sont radicaux et sont désormais le symbole écologique par excellence, mais aussi la cible de nombreuses critiques, le plus souvent violentes. Laurent Alexandre, entrepreneur, chroniqueur, écrivain et militant politique français, accuse les idées de Greta comme une véritable « dictature verte » et que ces propos sont « apocalyptique dépressifs et catastrophique pour la jeunesse ». Il existe d’autres critiques comme quoi la jeune fille serait une « gourou apocalyptique », et propagerait une « dangereuse propagande de l’infantilisme climatique ». Des dizaines de centaines d’autres critiques violentes et choquantes circulent chaque jour par des revendicateurs en tout genre, mais la jeune fille ne perd pas pied et reste convaincue qu’il faut prendre des mesures radicales pour sauver la planète du réchauffement climatique. Pour la soutenir, allez jeter un coup d’œil sur son compte Instagram @gretathunberg, et sur son compte Twitter @GretaThunberg, elle y est très active et c’est sur ce réseau qu’ont lieu les revendications et les débats ! Marjane Dreux, 2nde 2

Greta, la jeune militante écologiste