L’angoisse des étudiants étrangers aux Etats-Unis pendant la covid-19

Journal nº1 - 02/10/2020 Être un étudiant international aux Etats-Unis pendant la pandémie s’est révélé difficile. Le pays a changé ses politiques d’immigration plusieurs fois depuis le début de l’année. Les étudiants ont toujours peur de la déportation. Le 7 juillet, l’ICE (Immigration and Customs Enforcement) a annoncé que les étudiants étrangers ayant des visas d’étudiants (F-1 ou M-1) qui auraient seulement des cours en ligne ne seraient plus autorisés à rester aux EUA à moins qu’ils ne changent d’université pour avoir des cours présentiels. Dans le cas contraire, ils risqueraient la déportation. Deux jours plus tard, plusieurs universités, y compris les célèbres Harvard et MIT, ont déposé plusieurs poursuites pour renverser cette directive. Elles argumentaient que l’objectif de celle-ci n’était pas d’assurer que les élèves aient un programme scolaire complet ou la protection de l’intégrité du système de visa, mais d’encourager les écoles et campus à rouvrir. Cela mettrait les étudiants aussi bien que les enseignants en risque d’être contaminés par la Covid-19. Une semaine plus tard, le gouvernement Trump a abandonné ce projet. Cette décision affecta environ 400 000 étudiants qui, malgré la dissolution de la mise en vigueur, craignent encore la déportation. Selon la BBC news, la réouverture des écoles et universités serait bénéfique à la campagne de réélection de Donald Trump. En effet, cela représenterait la reprise en main de la situation après des mois de bouleversement causé par la pandémie. A cause de la crise de la COVID-19, les pays anglophones perdent de plus en plus d’élèves internationaux. Les EUA étaient l’un des pays qui recevait le plus d’étudiants étrangers, mais, selon le Washington Post, la gestion hasardeuse de la politique d’immigration pourrait leur coûter 25% des inscriptions. En effet, l’incertitude créée par ces politiques d’immigration diminue considérablement l’attractivité des Etats-Unis aux yeux des étudiants. Marina Farcette, 2nde2

L’angoisse des étudiants étrangers aux Etats-Unis pendant la covid-19