L'annulation du recensement en 2021

Journal n 9 - 2/09/2021 L'annulation du recensement 2021 met le Brésil dans le noir au milieu de la pandémie. Mais d’abord¸ Qu'est-ce que le recensement de la population ? Le recensement de la population est la plus grosse enquête statistique de IBGE (O Instituto Brasileiro de Geografia e Estatística). L’objectif du recensement démographique est de dénombrer les habitants du territoire national, d’identifier leurs caractéristiques et de révéler comment vivent les Brésiliens, en produisant des informations essentielles pour la définition des politiques publiques et la prise de décision d’investissement par le secteur privé ou à n’importe quel niveau de gouvernement. Et ils sont aussi la seule source de référence sur la situation de vie de la population dans les communes et dans leurs sections internes, comme les quartiers, localités, rurales ou urbaines, dont les réalités dépendent de leurs résultats pour être connus et avoir leurs données mises à jour. Ils serviront de base aux décisions concernant les services de santé, d’éducation et d’emploi, les conditions de logement et diverses autres informations. Celle-ci est donc une recherche importante qui permet de cartographier le profil socio-économique du pays. Les recenseurs de l’IBGE font du porte-à-porte dans chaque ville, pour mieux connaître notre peuple, parcourant tout le territoire national et les résultats permettent un résultat actualisé et précis de la population de chaque partie du Brésil. Combien de changements ont eu lieu en 10 ans ? Le monde change de plus en plus rapidement, nouvelles technologies, changements démographiques, migrations, déplacements de population… Comment est le portrait actuel du peuple brésilien ? Combien sommes-nous ? Quels changements ont eu lieu dans les villes ? Comment vivons-nous ? Y a-t-il eu d’importants mouvements de population d’une région à l’autre ? On ne peut répondre à ces questions et à d’autres qu’à partir du recensement qui aurait dû avoir lieu l’année dernière. L’annulation fut donc confirmée par le secrétaire spécial des Finances du ministère de l’Économie, Waldery Rodrigues, le 23 avril, lorsqu’il est devenu public que le budget 2021, sanctionné par le président Jair Bolsonaro un jour plus tôt, ne prévoyait pas de ressources pour réaliser un soulèvement d’argent. Le problème est qu’actuellement nous nous basons sur des données de 2010, alors que le recensement devait avoir lieu en 2020, car il est recalculé tout les dix ans, mais avec la pandémie, il a été reporté à cette année-là et maintenant, avec une nouvelle annulation, il ne devrait avoir lieu qu'en 2022. Sans recensement, toute la politique du logement, qui est basée sur les informations du recensement pour comprendre comment vivent les Brésiliens et quels sont les besoins des familles en matière de logement, est altérée. « Retirer des ressources à l’IBGE revient à piloter un avion sans radar. », a déclaré Poit, un député. Un éventuel recensement avant les élections montrerait clairement l'inefficacité du gouvernement, ce que Bolsonaro fera question de cacher à tout prix. Clarisse Lagore, 1ere3

L'annulation du recensement en 2021