L'importance de la deuxième dose

Journal n 9 - 2/09/2021 Un an et demi d'une pandémie globale est passé. Un virus invisible à l'œil nu a pu arrêter une planète entière. Masques, confinement, des rendez-vous qui autrefois avaient lieu en personne, ont été remplacés par la distance à travers les lumières bleues et froides des écrans des ordinateurs. Nous avons vu nos vies bouleversées sans préavis. Nous nous sommes retrouvés dans un état d'inertie face à un chaos que nous ne pouvions point contrôler. Au fur et à mesure que les mois passaient, le vaccin contre cette maladie, cette lumière au bout du tunnel, semblait de plus en plus un rêve lointain. Cependant, en un temps record, plusieurs vaccins contre le virus ont commencé à apparaître, et actuellement il existe déjà un total de 14 vaccins approuvés et appliqués en masse dans le monde. Les respectifs vaccins, à l'exception de l'agent immunisant de Janssen, qui a une dose unique, les autres qui nécessitent deux applications ont été approuvés sur la base d'études où l'efficacité a été confirmée par les deux doses (du même fabricant!). Bien sûr, dès la première dose, le système commence à produire des anticorps comme mécanisme de défense. Cependant, une seule dose n'est pas totalement efficace et a besoin d'un rappel qui garantit que le corps peut produire encore plus d'anticorps et ainsi assurer une immunisation complète. Ainsi, le vaccin devient plus efficace et durable. Les vaccins génèrent dans une bonne partie des cas, des réactions dans le corps. Ce qui indique que le corps apprend à se défendre contre le virus injecté, créant ainsi une mémoire immunologique capable de se défendre contre le vrai virus. Il n'y a aucune garantie de qualité, de sécurité et d'efficacité lorsque l'agent immunisant est utilisé de manière inappropriée, c'est-à-dire que l'immunité n'est pas garantie après l'application d'une seule dose. Bien que la mémoire immunologique de notre corps soit capable de reconnaître rapidement et spécifiquement un antigène envahissant qui est entré en contact, que ce soit par le biais d'infections ou d'une vaccination ; contracter la covid-19 pendant l'intervalle entre les doses ne dispense pas du tout de la deuxième ! Il n'y a pas de contre-indication, de perte ou de gain d'immunité supplémentaire après la maladie. Si vous êtes malade (COVID-19 ou une autre maladie), attendez que les symptômes disparaissent et essayez d'appliquer la deuxième dose dès que possible ! À Rio de Janeiro, la vaccination des adolescents va bientôt commencer, alors gardez un œil sur le calendrier et n'oubliez pas : après une, il y en a une autre ! Laura Marinho, 1ere1

L'importance de la deuxième dose