La Journée Mondiale de l’eau

Journal nº5 - 02/04/2021 11 % de la population mondiale, soit 844 millions d'individus, n'a pas accès à l'eau potable et 30% à l’eau courante. C’est pour cela que, chaque 22 mars, depuis 1993, la Journée Mondiale de l’eau nous permet de nous rappeler de l’importance de l’eau douce. Mais quelle est l’origine de cette journée et en quoi l’eau, en ce moment nous permet de freiner le coronavirus? En 1992, une conférence tenue par les Nations Unies sur l’environnement et le développement a recommandé qu’une journée internationale soit consacrée à l’importance de l’eau douce. Le 22 décembre 1992, l’Assemblée générale des Nations Unies adoptait la résolution déclarant que le 22 mars 1993 serait la première Journée mondiale de l’eau. Depuis, chaque année, le 22 mars, nous célébrons la Journée Mondiale de l’eau, avec un thème bien précis et cette année, cette journée a pour but de sensibiliser la situation des 2,2 milliards de personnes qui vivent sans accès à l'eau, notre ressource vitale. Cette journée mondiale est une journée internationale mise en place par l’Organisation des Nations Unies (l’ONU, organisation internationale ayant pour but le maintien de la paix et la sécurité internationale). L'ONU consacre cette journée à appliquer des recommandation pour économiser l’eau et améliorer l’accès à l’eau potable qui est, depuis juillet 2010 reconnu par l’ONU comme un droit fondamental. Chaque année, des promotions, des conférences, des expositions et des ateliers sont organisés grâce à des ONG, pour sensibiliser le monde avec des gestes simples pour économiser l’eau et en prendre plus soin. Et tous les trois ans, le Conseil mondial de l’eau organise un forum mondial à ce sujet depuis 1997, un événement international concernant les questions de l’eau et la problématique mondiale de son économie et de son importance. Pour contenir la propagation du coronavirus, se laver les mains est l’une des façons de se protéger et d’éviter la propagation de ce virus mais aussi de nombreuses maladies infectieuses. Malheureusement, près de trois milliards de personnes dans le monde n’ont pas accès à l’eau et ne peuvent pas se laver les mains pour lutter contre le coronavirus alors, surtout pendant ces temps difficiles, il faut se rappeler que pouvoir se laver les mains avec de l’eau propre est une chance et qu’il faut en profiter pour se protéger. La Journée Internationale de l’eau n’est pas faite pour économiser de l’eau seulement le 22 mars, mais pour prendre conscience que l’eau est une ressource dont nous avons impérativement besoin, qu’il faut en prendre soin, l’économiser et que nous pouvons, à notre échelle, faire en sorte que la journée de l’eau ait lieu tous les jours, grâce à ces quelques gestes simples à appliquer quotidiennement : Fermer les robinets correctement Ne pas laisser couler l’eau pendant que l’on fait la vaisselle Prendre de courtes douches et éviter les bains Récupérer l’eau (de pluie, par exemple) pour arroser les plantes Démarrer son lave-vaisselle quand il est plein Marjane Dreux, 2nde2

La Journée Mondiale de l’eau