Le poison du Fugu

Journal nº6 - 02/05/2021 Aussi connu sous le nom de poisson-globe, le Fugu est poisson assez rare et cher qui se gonfle d'eau et fait ressortir des épines lorsqu'il se sent menacé, ce qui explique son surnom de poisson-globe. Il est aussi consommé au Japon par les amateurs de sensations fortes... Et oui, des sensations fortes car, malgré ses épines, sa seconde dangereuse particularité qui n’est réservée qu’aux prédateurs terriblement affamés, se trouve dans son foie : un poison plus puissant que le cyanure. Ce poison ultraviolent auquel il n’existe aucun antidote est la tétrodotoxine. La tétrodotoxine s’attaque directement au système nerveux et manger le foie d’un fugu conduirait à la mort. Au Japon, des spécialistes reconnus par la préfecture japonaise ont l’autorisation de préparer du Fugu pour consommation. Mais pour cette préparation, il existe un couteau spécial appelé le « Fuguhiki » qui permet de découper le poisson tout en lui retirant vivant ses organes, sa peau, son foie et son intestin pour lui abstraire la toxine. Mais malgré tout, en 2011, 17 personnes ont été empoisonnées par le fugu au Japon, et l'une d'entre elles en est morte. Une personne peu habituée aux différentes saveurs de poissons plus ou moins originaux et particuliers pourrait trouver le fugu fade mais sa texture particulière rend ce poisson plus intéressant et singulier. On peut le servir en sashimi (tranches presque translucides de poisson) mais aussi en nabe (pot-au-feu japonais), en soupe et assaisonné avec des légumes. Mais goûter au Fugu peut s’avérer être une chance car en 2012, un plat de ce poisson coûtait aux alentours de 330 reais et plus encore dans de grands restaurants. Marjane Dreux, 2nde2

Le poison du Fugu