Le prince Philip

journal nº6 - 02/05/2021 Le prince Philip est mort récemment le 9 avril 2021 à 99 ans. Mari de la reine d’Angleterre Élisabeth II, il était un des membres les plus importants de la famille royale anglaise. Survolant la deuxième moitié du XXe siècle et le début du XXIe siècle dans un rang social élevé, son histoire est le miroir de cette période. De Churchill au Pape François, le duc d’Edimbourg rencontra plusieurs célébrités qui ont fortement influencé l’humanité. Quelle est son histoire et comment celle-ci présente l’histoire mondiale de sa période ? Le prince Philippe naît le 10 juin 1921 au palais de Mon Repos, sur l'île de Corfou en Grèce. Il naît dans une famille de sang royal. Sa mère était Alice de Battenberg, fille de Louis de Battenberg un prince d'origine allemande. Philip était le fils aîné et avait quatre sœurs, Marguerite, Théodora, Cécile et Sophie. Son père était le prince André de Grèce, son grand-père était le roi Georges Ier de Grèce. Le pays des hellènes n’existait pas avant 1832. C’est à ce moment que la Grèce réussit son indépendance de l’empire Ottoman et met en place une monarchie. C’est premièrement le roi Othon Ier qui devient le monarque. Il était en effet un prince de Bavière, région de l’Allemagne. La Grèce était gouvernée par un monarque non-grecque. Cette situation a eu lieu de par l’influence des puissances étrangères telles que le Royaume-Uni et la France. Le roi essaya de mettre une monarchie absolue en place. Pourtant, en 1844 le peuple se soulève et oblige le roi à mettre en place une constitution. Le fait qu’Othon Ier était catholique s'opposait à la majorité des chrétiens orthodoxes de la région. La crise économique en Grèce, l’absence d’un héritier et le manque de souveraineté face aux britanniques résulta en un coup d'État en 1862 qui mit en place une assemblée national. Pourtant, cette assemblée n’était pas républicaine, mais plutôt monarchique et un autre souverain est choisi. C’est l’arrière-grand-père de Philip, deuxième fils du roi Christian IX du Danemark. C’est pour cela qu’on nommait ce personnage de prince Philip de Grèce et de Danemark. En 1912 la première guerre balkanique éclate et en mars 1913, le roi Georges Ier est assassiné par un socialiste. Son fils devient le roi Constantin Ier. En 1914, la première guerre mondiale éclate. La Grèce ne savait pas si elle rentrait aux côtés des alliés ou des empires centraux. Le roi, marié à la sœur du Kaiser Wilhelm II, voulait entrer au côté des empires centraux. Pourtant, de par l'influence du Royaume-Uni, de la France et du premier ministre Elefthérios Venizélos, la Grèce entre aux côtés des alliés et contre l’empire Ottoman et la Bulgarie en 1917 et le roi abdique en faveur de son deuxième fils Alexandre Ier. En mai 1917, la Guerre gréco-turque éclate (c’était une période sanglante en Grèce) et le prince André y participe comme major-général. Après, en octobre 1920 le roi meurt après être attaqué par un singe (oui, par un singe) et mort d'une sepsis. L’ancien roi Constantin Ier reprend le pouvoir. Pourtant, il perdait la guerre contre la Turquie ce qui mit en place une haute tension au pays, c’est la grande catastrophe. Le roi Constantin Ier doit une autre fois abdiquer le 27 septembre 1922 en faveur de son premier fils le roi Georges II. En fin octobre 1922, le père de Philip est arrêté dans le cadre du “procès des six” où il est condamné à mort pour désertion. Pourtant, de par influence étrangère, il échappe à la peine de mort mais il perd sa nationalité grecque. Ensemble avec sa famille, il fuit la Grèce à bord du navire HMS Calypso le 3 décembre de cette année. Philip avait dix-huit mois à l’époque. Après un séjour en Italie, la famille s’installe à Paris en 1923. Philip commence son éducation dans une école américaine. C’est seulement en 1930 que Philip s’installe au Royaume-Uni en vivant avec sa grand-mère Victoria et son oncle qui devient son tuteur. Au début des années 1930, sa famille se désintègre. Ses sœurs se marient avec des aristocrates allemands. Sa mère est diagnostiquée comme schizophrène et est internée dans une clinique où elle est traitée par le propre Sigmund Freud. Son père va vivre à Monaco, où il devient alcoolique et commence à avoir une affaire avec Andrée Lafayette. En 1933, Philip se rend en Allemagne pour étudier, mais ça ne dure pas longtemps. Il revient au Royaume-Uni, en Écosse, au collège Gordonstoun School. En 1937, sa sœur Cécile et ses proches sont morts. Philip se rend alors en Allemagne Nazi pour les funérailles. Son oncle mort aussi, son autre oncle, Louis Mountbatten qui devient par la suite le dernier vice-roi de l’Inde devient son tuteur. En 1939, le prince Philip rejoint la Royal Navy, la marine anglaise. En 1940, il rentre au Britannia Royal Naval College où il sort comme le meilleur cadet de sa promotion. Il rentre directement à la seconde guerre mondiale au côté des Britanniques or ses beaux-frères luttaient du côté allemand. L’aspirant Philip se trouve alors dans l’Océan Indien au début de 1940. Par la suite, il se trouve en mer Méditerranée, principalement en Grèce. En 1942, après l’invasion de la Sicile, il devient “First lieutenant”. Il revient au Royaume-Uni en janvier 1946. En 1953, Il devient amiral. En juillet 1939, Le prince rencontra pour la première fois sa future épouse, qui était à l’époque la princesse Élisabeth, lors d’une visite de la famille royale Britannia Royal Naval College. Le prince et la princesse Élisabeth étaient cousins du troisième degré, étant tous les deux les arrières-petits fils de la reine Victoria. La princesse, âgée de 13 ans, tombe immédiatement sous le charme de Philippe, âgé de 18 ans et les deux jeunes gens commencent à échanger des lettres qui ont été maintenues lors de la seconde guerre mondiale. En 1946, le prince demande au roi George VI sa fille en mariage. Le roi l'accorde à condition que le mariage soit retardé jusqu'à ce que sa fille atteigne l’âge de 21 ans. À cette époque, le prince renonce aux titres royaux de la Grèce et du Danemark, se convertit à l’anglicanisme, se naturalise britannique et prend le nom de Philip Mountbatten. Le jour de son mariage, le roi le nomme Duc d’Édimbourg. Le 20 novembre 1947 le mariage a lieu à l’abbaye de Westminster à Londres. Une foule de deux millions de personnes se trouve alors à Scotland Yard pour les saluer et 200 millions de personnes du monde entier les regardent par la BBC. Ils ont rapidement des enfants, l’héritier du trône, le prince Charles nait le 14 novembre 1948 et la princesse Anne naît en 1949. Le couple princier eut encore deux autres enfants, Andrew en 1960 et Edward en 1964. Le duc a connu de son vivant ses huit petits enfants, dont le deuxième dans la ligne de succession, William le duc de Cambridge et dix arrière-petits-enfants dont le troisième dans la ligne de succession George de Cambridge. Le prince Philip n’a jamais été roi. Lorsque le roi George VI meurt au Royaume-Uni le 6 février 1952, Philip était avec la reine Élisabeth II au Kenya lors d’une tournée mondiale. Élisabeth est reine, car son père était roi, pourtant cela n’est pas le cas pour Philip. Il est alors prince consort, le mari "de la monarque". Après le conseil du premier ministre de l’époque Winston Churchill, les fils de la reine ont pris son surnom, la maison de Windsor. Cette décision énerve le prince consort qui devient l’unique l’homme de l’Angleterre qui n’a pas pu mettre son nom à ses fils. C’est la première fois de l’histoire que le nom de la famille royale est passé par une femme. Charles et ses descendants font partie de la maison de Windsor et non de celle de Mountbatten. En raison de ses activités royales, dans les années 50, il abandonne sa carrière militaire dans la marine. Durant ses années de prince consort, avec sa femme, il ouvrait le parlement britannique. Au cours de ces occasions, il connaît plusieurs premiers ministres tels que Churchill, Harold Wilson et Thatcher. Il connaît aussi des chefs d'États et de gouvernements d’autres pays tels que les présidents américains, Kennedy, Reagan et Obama, les présidents français, de Gaulle et Mitterrand, le président brésilien Lula, le président de l’Afrique du Sud, Mandela, le président russe Putin, etc. Il connaît aussi des célébrités, les Beatles, les astronautes de la mission lunaire de 1969, Pelé, le pape, etc. Il devient président de la WWF, fond mondiale pour la nature dans les années 80 et 90. Le prince Philip essaye de moderniser la famille royale anglaise. Dans les années 60, il réalisa un documentaire pour essayer de montrer comment la famille royale était une famille comme toutes les autres. Le documentaire n’a pas marché. Pourtant, de part la chutte de la monarchie de son pays, Philip comprenait comment les monarchies disparaissaient et a réussi à faire que la monarchie anglaise survive jusqu'à aujourd'hui. Arrivé à l’âge de 95 ans, la santé du prince commence à s’affaiblir. Le 4 mai 2017, le duc d’Édimbourg se retire de la vie publique, il est revu seulement lors du mariage de ses trois petits enfants. Plusieurs fois, il s’est rendu à l'hôpital, mais toujours pour des causes non graves. Pourtant, le 9 avril 2021 au château de Windsor, à 99 ans et 10 mois le prince Philip meurt. Il fut le consort qui a le plus servi à la monarchie et aussi l’homme de la famille royale britannique qui a vécu le plus longtemps. Le lendemain, des coups de canon sont tirés dans plusieurs pays du Commonwealth. Plusieurs chefs d'État et de gouvernement ont envoyé leurs messages de condoléances à la famille royale. Le discours du prince de Galles fut un des plus émouvants en se souvenant de la vie de son père. L’opération Forth Bridge est mise en place pour les funérailles du prince. La casquette militaire, l’épée du duc et un bouquet de fleurs blanches se plaçaient au-dessus du cercueil du duc, amené par une Land Rover Defender. Le cercueil était aussi entouré par le drapeau personnel du duc. Ses enfants suivaient la voiture jusqu’à la chapelle Saint-Georges du château de Windsor. Là-bas la reine attendait, seule et sans son mari, son meilleur ami et le plus loyal de ses soldats à son côté. Après une cérémonie, le cercueil fut enterré le 17 avril 2021 sous la chapelle, proche des autres rois et reines d’Angleterre. La famille royale maintenait le silence ce jour-là. Le prince Philip est un personnage intéressant de l’histoire mondiale. Vivant presque un siècle, il traversa un monde qui est en perpétuel changement. Arrivant, dans l’élite de la noblesse britannique, Philip vivait l’histoire par ses rencontres. Conservateur et innovateur, le duc d’Édimbourg nous renvoie à son époque, nous amène à d'autres réalités. Liés aux épisodes les plus importants de l’histoire moderne, le prince Philip est la personnification du temps qui passe. Mari, parent, grand-parents, héros de guerre, et même considéré comme une divinité pour le peuple du Sud Est de Vanuatu, Philip manque déjà à ses proches et son peuple. Britannique par choix, le duc d’Édimbourg devient un exemple de patriotisme. Mari de la reine Elizabeth II, Philip est devenu un des plus importants personnages de la famille royale anglaise et un réconfort incalculable pour la reine. La mort du prince Philip marque un passage, mais surtout marque l'histoire. Bernardo Rollemberg, 1ere1

Le prince Philip