Le tir à trois points

Journal nº8 - 2/07/2021 Le shoot à 3 points est l'arme absolue de la NBA moderne, véritable coup de poignard porté à l'adversaire dans le money time, il peut tuer un match et les derniers espoirs de votre adversaire. Désormais, toutes les équipes comptent dans leurs rangs un ou plusieurs snipers capables de dégainer à tout moment. La place prépondérante qu’a pris le shoot longue distance dans le basket est un phénomène plutôt récent et le volume de shoots pris augmente d'année en année. Mais comment est née le tir à 3 points et quels sont les joueurs qui ont été les pionniers du shoot longue distance ? En bref, le 3pt qu'est-ce que c'est ? Le tir à 3 points se définit comme un shoot pris derrière un arc de cercle tracé au sol et éloigné de 7 m 25 en NBA. Le joueur doit impérativement prendre ces 2 appuis à l'extérieur de la ligne, sans empiéter dessus. Toutefois, il est autorisé à retomber dans la zone après sa prise d'appui. L'arbitre lève un bras au moment du shoot puis le 2e si celui-ci est marqué. Lorsqu'un défenseur commet une faute sur intérieur à 3 points et que le shooter rentre malgré tout le One and One permet une action à 4 points la plus prolifique au basket. Depuis l'invention du basket par le professeur James Naismith, notre sport a connu de nombreuses évolutions et de nouvelles règles sont apparues. Parmi elle, le tir à trois points. Car oui, durant les premières années d'existence de la NBA, il n'existait pas de ligne à 3 points au début de la Ligue. Il faut donc attendre de longues années avant de voir l'audace des shooters récompensée. D'ailleurs l'idée d'instaurer une nouvelle distance de tir ne vient pas de la NBA mais d'un certain Herman Sayger entraîneur au lycée dans l’Ohio il trace lors d'un match amical en 1933 une ligne à 3 points situés à 7 mètres 62. Plus de 20 ans plus tard, il faut aller du côté de l'ABA pour voir l'instauration du tir à 3 points en match officiel et c'est sous l'impulsion d'une légende de la NBA George Mikan que le shoot longue distance se fait une place parmi les habituels dunk et lay-up. Selon Mikan, le shoot à 3 points donne plus de chance aux joueurs plus petits de briller et cela va ouvrir la défense, les fans vont adorer. Lors de la saison 79-80 le commissionnaire de l'époque Larry O’Brien accepte d'intégrer la fameuse ligne à 3 points, 46 ans après son invention. En 1979, Boston sélectionne un certain Larry Bird venu de l’Indiana à la 6e place de la draft va s'imposer au fil des années comme un sniper à mi-distance mais aussi l'un des spécialistes du tir à 3 points, il est l'un des premiers à intégrer ce shoot à son arsenal. Pour analyser l'évolution du shoot à 3 points et son utilisation NBA, étudions quelques chiffres lors de la saison 79-80, Brian Taylor qui est le joueur ayant inscrit le plus de 3 points lors de la saison cumule 90 paniers primés sur 239 tentatives soit un tout petit peu plus d'un panier à 3 points réussis par match. 15 ans plus tard, Dennis Scott en réussit 267 sur 628 tentatives soit plus de 3 paniers par match. Si les tirs à 3 points restent relativement peu utilisés durant les premières années suivant son instauration en NBA, il va prendre une place de plus en plus importante au sein de la Ligue. Dans les années 90, certains shooters d’élite comme le légendaire Reggie Miller vont permettre de démocratiser largement le tir à 3 points et de l'établir comme une menace offensive légitime au même titre qu'une pénétration où qu’une possession au poste. En parlant de Reggie Miller, c’est un joueur offensif redouté et efficace capable de se mesurer aux plus grands comme le Michael Jordan. Jamais titré, Miller s'impose comme le premier franchise Player à faire du tir à 3 points son arme offensive principale. Il est d’ailleurs 3ème au nombre all time de shoot à trois points inscrit (2560). Dans les années 2000, il y avait aussi de sacré sniper, comme le jésus du 3 point, Ray Allen ! Il est un formidable attaquant et un shooter hors pair doté d'une gestuelle pure et létale. Au fil des années Jésus s'est mué en sniper capable de prendre feu à n'importe quel moment du match. Ray Allen est encore à ce jour le tireur le plus prolifique de l’histoire (2973). Aujourd’hui, des joueurs comme James Harden, Damian Lillard, Kevin Durant ou Stephen Curry ont redéfini le statut du shooter à 3 points. Ces joueurs sont avant tout de formidables attaquants capables de dribbler et pénétrer les scores à leur guise. Par exemple avec les step-back de Harden et Lillard, les crossovers de Kyrie, les pull-up de KD où les feintes de Curry font cauchemarder toute la NBA. En parlant de Curry, c'est le niveau au-dessus, du jamais vu dans l'histoire. Il est en train d'établir une nouvelle norme au sein de la NBA, celle du tir à TRÈS longue distance parce que si les shooteurs conventionnels shootent plus ou moins près de l'arc lui la distance ça ne l’effraie pas, au contraire. Et même lorsqu'il faut prendre un shoot clutch face à OKC à plus de 11 mètres et bien il n'hésite pas. Sa moyenne dans les shoots entre 8m50 et 11 mètres est d’ailleurs de 64% lors de sa meilleure saison, plus que la majorité des joueurs… Aux lancers francs. Curry, c'est la réinvention de la définition même du 3 points, capable d'être un shooter en sortie d'écran, en catch and shoot et en isolation, le chef fait toujours la parade pour scorer. Aujourd’hui deuxième meilleure scoreur à 3 points de l’histoire (2832). C’est tout simplement le GOAT (Greatest Of All Time) du tir à 3 points. Matias Lemire, 2nde 1

Le tir à trois points