Le travail des enfants en hausse pour la première fois en 20 ans

Journal nº8 - 2/07/2021 Un rapport de l'Organisation internationale du travail (OIT) et de l'UNICEF, appelé « Travail des enfants : estimations mondiales 2020, tendances et le chemin à suivre », a été rendu public ce jeudi 10, montrant que 160 millions d'enfants dans le monde sont en situation de travail, soit une augmentation de 8,4 millions au cours des quatre dernières années. Le samedi 12, la Journée mondiale contre le travail des enfants est célébrée, mais il y a peu à fêter. C'est la première fois en vingt ans que la tendance à la baisse est stoppée, en grande partie en raison des effets de la pandémie de Covid-19 contredisant la tendance à la baisse enregistrée entre 2000 et 2016. Durant cette période, au moins 94 millions d'enfants ont cessé de travailler. Avec les effets économiques de la pandémie, cependant, l'OIT et l'UNICEF préviennent que 9 millions d'enfants supplémentaires risquent de reprendre le travail d'ici fin 2022. Un modèle de simulation montre que ce nombre pourrait passer à 46 millions s'ils n'ont pas accès à une couverture de protection sociale essentielle. Le rapport note une hausse significative du nombre d’enfants âgés de 5 à 11 ans astreints au travail des enfants et qui représentent plus de la moitié de tous les cas de travail des enfants dans le monde.. Le nombre d’enfants âgés de 5 à 17 ans qui effectuent des travaux dangereux – définis comme un travail susceptible de nuire à leur santé, leur sécurité ou leur développement moral – a augmenté de 6,5 millions depuis 2016 pour atteindre 79 millions. La prévalence du travail des enfants est plus élevée chez les garçons que chez les filles. Chez les garçons, 11,2 % sont astreints au travail des enfants contre 7,8 % des filles. En chiffres absolus, on dénombre 34 millions de garçons de plus que de filles astreints au travail des enfants. Un autre aspect que nous montre le rapport est que le travail des enfants est beaucoup plus courant dans les zones rurales. En milieu rural, 122,7 millions d’enfants sont astreints au travail contre 37,3 millions en milieu urbain. Outre que, l’agriculture est toujours le secteur où persiste l’essentiel du travail des enfants. Il représente 70 pour cent de l’ensemble des enfants astreints au travail, soit 112 millions d’enfants au total. Plus des trois quarts des enfants âgés de 5 à 11 ans astreints au travail sont employés dans le secteur agricole tandis que 20 % sont actifs dans le secteur des services et 10 % dans l’industrie. Dans le monde, c’est l’Afrique subsaharienne qui a vu la plus forte hausse du nombre d’enfants au travail. Ils étaient 16,6 millions de plus au début de l’année dernière par rapport à 2016. Le rapport avertit que « le travail des enfants compromet l'éducation des enfants, restreint leurs droits, limite leurs opportunités futures et contribue au maintien des cercles vicieux de la pauvreté. L’OIT et l'UNICEF prônent la promotion du travail décent pour les adultes, afin que les familles n'aient pas à dépendre de l'aide de leurs enfants pour générer des revenus à la maison. Clarisse Lagore, 1ere3

Le travail des enfants en hausse pour la première fois en 20 ans