Les émotions et les plantes

Journal n 9 - 2/09/2021 Il a été démontré que certains animaux ressentent une variété d’émotions, mais les plantes en sont-elles également capables ? Non, en tous les cas ça n’a pas encore été prouvé. En effet, les plantes n’ont pas de système nerveux central. Il existe cependant beaucoup de controverses au sujet du cerveau d’une plante. Selon Darwin par exemple, les plantes cacheraient leur cerveau sous la surface. Son idée est-elle juste ? Nous ne le savons pas encore. Mais, nous savons que les racines d’une plante recherchent des nutriments. Pour cela, elles explorent l’espace et peuvent réagir avec ce dernier. Un chercheur a découvert que les racines des plantes changeaient de direction pour éviter les obstacles proches mais pas en contact avec la plante ou ses racines. De ce fait, les plantes ont beaucoup d'autres capacités. Il a même été prouvé que les plantes sont capables de ressentir des sensations. En effet, ces végétaux peuvent s’adapter à leur environnement, communiquer, avoir des interactions sociales et certaines peuvent sentir un contact physique. Ces êtres vivants ne peuvent pas bouger comme les animaux le font, c’est pourquoi ils ont besoin d’être dans l’environnement approprié à leur survie et leur développement. Pour cela ils s’adaptent. Les tournesols par exemple ont besoin du soleil pour pouvoir se nourrir, c’est pourquoi ils tournent selon l’emplacement du soleil. Il existe également pleins d’autres plantes qui, comme elles, savent s’adapter à leur environnement. Cependant, ce n’est pas la seule chose que ces végétaux savent faire. Ils sont aussi capables de communiquer. Dans une expérience, des feuilles d’une armoise tridentée étaient coupées. Cette plante a alors émis une réponse chimique qui a été non seulement captée par d'autres parties de la plante coupée, mais également par d'autres plantes de la région. Ces dernières ont ensuite émis une réponse similaire. C’est dû à l’interaction qu’elles ont entre elles et à leur capacité de communiquer. (Si vous voulez en savoir plus allez voir l’article de Marina Farcette intitulé « Comment les arbres se communiquent-ils ?») De plus, quelques plantes sont sociales, favorisant la famille tout en repoussant les étrangers. Pour mieux comprendre, il y a l’exemple d’une étude faite. Pour cette étude, des scientifiques ont utilisé une plante nommée l’Impatiente pâle. C’est alors qu’ils ont découvert que les plantes sont capables de reconnaître leur parenté à travers un système racinaire. Lorsqu’elles sont non apparentées, elles rivaliseront sous terre pour les nutriments du sol et tenteront de revigorer leurs feuilles pour avoir plus de lumière que les autres. Pour finir, ces espèces vivantes ont la capacité de sentir le contact physique. Des études montrent que les plantes peuvent sentir un toucher aussi léger que les pas d'une chenille. Les plantes carnivores quant à elles peuvent sentir les mouches lorsqu’elles touchent un de leurs poils. Ce n’est cependant qu’au cinquième poil touché que les enzymes digestives de la plante commencent le processus de digestion de sa proie. C’est comme si la plante avait une mémoire qui lui permettait de se rappeler la meilleure façon d’attaquer sa proie. Adèle Daliguet, 2nde2

Les émotions et les plantes