Les différentes traditions du Lycée Molière

Journal n 9 - 2/09/2021 Le lycée Molière se rapproche de ses 40 ans. 40 ans d’histoires, 40 ans de moments et 40 ans de traditions. Le Lycée Molière n’est pas seulement une institution d’enseignement, il a sa propre identité. Les traditions sont, peut-être, une manière symbolique de représenter l’âme de cette école. Quelles sont les traditions du Lycée Molière ? C’est à la cour verte où nous trouvons un des sports qui symbolise le plus le Lycée Molière, le paredão. On rencontre les élèves en train de jeter une boule de fresque contre un mur, ce qui semble totalement enfantin et chaotique. En effet, le sport à des règles très claires. Les participants sont numérotés et s’échangent à leur tour pour frapper le ballon. Après que le ballon rebondit au mur, vous pouvez le laisser rebondir une fois par terre avant que vous frappiez le ballon. Le ballon doit alors rebondir une fois par terre avant qu’il se rencontre avec le mur. C’est alors le tour du prochain joueur. En plus de ces règles, il existe la célèbre “gène”. Si un autre joueur vous gêne de jouer, vous pouvez demander “gène”. Alors vous enlevez le gêneur et refaites le mouvement de la balle. C’est là où la confusion commence et où le bon sens est mis en cause. Presque tous ceux du lycée connaissent le paredão, mais en dehors de l’école le sport est totalement inconnu. Les voyages font aussi partis des traditions du lycée. Ils ont fortement marqués les élèves pour être un moment atypique de notre quotidien et la nostalgie de se rappeler des histoires. Tout commence au CM2 avec la classe verte. Personnellement je me rappelle bien de ma classe verte. C’était à Barra Mansa, à l’Ouest de l’État de Rio dans une ancienne ferme de café. Pendant ces journées nous avons eu des cours avec M. Olivier, du softball, du Jonga et la dernière journée, nous avons même eu un bal. En 4e, nous avons le voyage à Ouro Preto et Mariana où nous avons le plaisir de voir et étudier les monuments baroques de la ville. En plus, il existe aussi les vacances d’avril organisées par M. Chouteau. Dès 2005, une trentaine de personnes partent en voyage pendant 15 jours vers la Grèce, l’Italie, l’Espagne, le Portugal, l’Afrique du Sud, la Chine, le Japon ou la France. Les voyages se sont arrêtés avec la pandémie de la Covid, mais si il existait la possibilité de les reprendre? vers l’Israël, la Russie ou l’Inde. Il existe aussi les traditions de rencontre telle que la rencontre sportive et la rencontre des anciens élèves. Une fois par an, un groupe de chacun des lycées français du Brésil (Molière, Pasteur SP et Mitterrand DF) se rencontrent pour réaliser une petite olympiade. Quand l’événement a lieu ici au lycée, quelques personnes se réunissent pour assister. Mais ce sont peut-être les fêtes, les traditions les plus marquantes de notre lycée. Les traditions du lycée forment l’identité de l’institution. Elles humanisent et créaient un sentiment d'appartenance. Cette rupture de la monotonie scolaire aide à la socialisation des élèves et le rapport entre les individus. Sans les traditions, le Lycée Molière ne serait pas le même Lycée Molière. Bernardo Rollemberg, 1ère1

Les différentes traditions du Lycée Molière