Métier: L'économiste

Journal nº6 - 02/05/2021 Un économiste ? C’est quoi ? C’est qui ? Que fait-il ? Comment exerce-t-il son métier ?
Dans cet article, je vais essayer de vous expliquer le mieux possible ce métier si fascinant, ainsi que ses fonctions, ses domaines d’expertises, et avant tout son origine. Le mot «économie» a son origine dans le latin OECONOM, qui à son tour est dérivé du grec OIKONOMIA, tous deux signifiaient «administrer une maison». Par conséquent, l'économiste était compris comme «celui qui gère». "L'économie est l'étude de l'humanité dans les tâches quotidiennes." C'est ce qu'a écrit Alfred Marshall, le grand économiste du 19e siècle, dans son livre «Principes de l'économie». Bien que nous ayons vu de nouveaux concepts sur l'économie depuis cette époque , la définition de l'auteur est aussi vraie aujourd'hui qu'elle l'était en 1890, lorsque la première édition du livre a été publiée. Tout d’abord, pourquoi l'économie appartient-elle aux sciences humaines et non aux sciences exactes? L’économie est la science qui vise à identifier et à établir l'utilité des biens par rapport aux êtres humains et pas seulement un outil de calcul et de tarification des biens et de calcul d'indices (comme beaucoup le pensent). Afin d'essayer de comprendre plus clairement le fait que l'économie se classe en tant que science humaine ou sociale, nous allons définir son concept d'utilité : "C'est un concept économique qui représente la capacité d'un bien ou d'un service à satisfaire un besoin humain" Compte tenu de cette définition, on constate que, puisqu'elle est basée sur les besoins humains, elle constitue une science humaine et non exacte. Pour plonger vraiment dans le cœur du métier et en apprendre d’avantage, je vais vous présenter quelques personnages importants qui ont marqué son histoire. David Ricardo, anglais était l'un des économistes classiques les plus influents aux côtés d’Adam Smith. Il était très préoccupé du remplacement de la main d’œuvre humaine par les machines, pensée qui s’est concrétisée avec la révolution industrielle. David Ricardo (1772-1823) Karl Marx, allemand est considéré par beaucoup comme l'un des plus grands penseurs de l'humanité. C’était un philosophe, économiste et surtout le créateur du communisme. En raison de sa vision du monde matérialiste, il fallait que chaque pays passe par une révolution bourgeoise, pour qu’elle puisse s’adapter au système communiste. Karl Marx a critiqué le système capitaliste, affirmant que ce dernier était voué à des crises cycliques et irrémédiables, comme il l'explique dans son livre Capital (1867). Karl Marx (1818-1883) John Keynes, anglais, a été celui qui a apporté une contribution majeure à l'économie moderne. Même après presque un siècle, ses œuvres continuent d'être utilisées comme base d'étude dans les grandes universités mondiales. John Keynes était chargé de faire une sorte de «révision» de la théorie libérale, qui, selon l'auteur lui-même, présentait des défauts et n'était pas en mesure de garantir le plein emploi. Sur la base de ce principe, il a construit le keynésianisme, idée qui défendait que l'État dût intervenir dans l'économie chaque fois que nécessaire, afin d'éviter la baisse économique et garantir le plein emploi. En d'autres termes, selon Keynes, l'État doit agir là où les entreprises privées ne peuvent pas ou ne veulent pas investir, afin de garantir le revenu minimum aux plus pauvres et de maintenir la stabilité de l'emploi dans le pays. L'économiste doit être mathématicien, historien, politicien et philosophe. Il doit aborder simultanément l'abstraction et la réalité et étudier le présent à la lumière du passé en vue de l'avenir sans qu'aucun aspect de la nature des institutions ne lui échappe - John Keynes Milton Friedman (1912-2006) américain, était l’un des économistes les plus influents du 20e siècle. Il est devenu connu pour être l’un des plus célèbres de «l’école de Chicago» qui s'opposait aux keynésiens et pour avoir défendu une moindre intervention de l'État dans l’économie. Friedman a mené des études importantes en micro et macroéconomie et a remporté le prix Nobel d'économie en 1976. Milton Friedman (1912-2006) Maintenant que l’on connaît plusieurs grands économistes, en quoi consiste leur métier? L’économiste observe et analyse la façon dont est produite la richesse dans notre société. Il doit pouvoir répondre aux questions telles que : comment est la répartition de la richesse ? Comment cette dernière est-elle créée ? Quels sont les consommateurs, pourquoi et comment ? Mais aussi à des questions d’actualité, comme : Quelles sont les conséquences du réchauffement climatique sur l’économie mondiale ? Pour répondre à tout ça, il a de nombreux outils à sa disposition, tels que les articles de presse, les données statistiques, internet, rapports, publications professionnelles, revues universitaires, enquêtes, conférences, etc. qu’il interprète, analyse et étudie. Et c’est grâce à ses recherches que l'économiste pourra élaborer des thèses, prévoir les évolutions de consommation de nos sociétés, faire des estimations de prix etc… Un économiste peut travailler dans des centres de recherche comme le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) mais aussi pour de grands organismes français ou internationaux tels que le Fonds monétaires international (FMI), Organisation de coopération et de développement économique (l’OCDE) , la Commission européenne, les ministères, les instituts de sondage, les chambres de commerce et d’industrie, les cabinets conseils, les banques, les grandes entreprises privées, la presse économique ou bien suivre une carrière universitaire. Toutefois, il peut être également le conseiller de grands patrons ou même d’hommes politique ! Leur expertise et savoir aide à définir les orientations économiques des pays. Études et formation pour devenir Economiste: Plusieurs options sont possibles : • Fac de science économique (bac + 7 pour avoir un doctorat) • Grandes écoles de Commerce (HEC) • Instituts d’Études Politiques spécialisation en économie ou en finance Salaires : Le salaire moyen d’un économiste est d'environ 4 000 € bruts par mois. Certaines interventions d'économistes à des conférences sont rémunérées de 1500 € à 10 000 €. Le symbole de l'économie: Il a un globe bleu représentant le monde et la feuille d'acanthe, une plante qui fait référence à une époque d'illumination historique. Un autre élément qui peut être perçu est la corne d’abondance représentant, à travers sa mythologie, la profusion et, les ressources mais elles est aussi un symbole du commerce et de l'agriculture. La roue dentée, elle, symbolise le fait que l’industrie produit beaucoup de richesse pour le peuple. L'économiste participe activement à la vie des gens, directement ou indirectement. À travers des prévisions et des applications de concepts économiques, les économistes peuvent contribuer à transformer un scénario de crise en évolution dans le domaine économique. Tout ça en analysant, le marché économique, national et international, l’évolution de la société et le monde. Il se doit de développer des stratégies afin de pouvoir évaluer des situations futures pour pouvoir protéger l’économie de son pays. Jasmine Arnould, 2nde2

Métier: L'économiste