Métier : Paysagiste

Journal n 10 - 02/11/2021 Description : Le paysagiste conçoit des aménagements paysagers en fonction d’un cahier des charges. Sur des chantiers importants, il peut travailler en collaboration avec des architectes, des urbanistes, des ingénieurs. Pour l'aménagement d'espaces verts, la réalisation ou la réhabilitation de jardins privés, il fait appel à des spécialistes des végétaux ou de la flore, (pépiniériste, horticulteur) ainsi qu'à des jardiniers pour effectuer les travaux. Selon la société qui l'emploie, on peut lui demander d'assurer le suivi ou non des travaux. Salaire : En fonction de son niveau de formation et de son statut, public ou privé, de 1 500 à 2 500 € brut mensuel pour un débutant. En libéral et selon son expérience, son revenu mensuel est compris entre 2 000 et 4 500 €. Formation et diplômes : Pour devenir paysagiste on peut suivre un bac pro AP (aménagements paysagers). On peut aussi poursuivre un niveau bac + 3 avec une licence professionnelle d’aménagements paysagers (conception gestion entretien, un bachelor d'assistant paysagiste (ESAJ), une licence professionnelle gestion des organisations agricoles et agroalimentaires, ou un certificat de spécialisation de collaborateur du concepteur paysagiste. En niveau bac + 5 on peut également suivre un diplôme d'Etat de paysagiste (accès par concours après un bac + 2), un master européen de Paysagiste-Jardinier ou un diplôme d'ingénieur en paysage. Où étudier : Université de Bourgogne, les écoles nationales supérieures d'architecture du paysage (Isa Lille, Agrocampus ouest) Centre d'intérêt : Il faut aimer le travail manuel, le travail en équipe. Il faut être créatif, organisé et autonom Débouchés : Après plusieurs années d’expérience professionnelle, le technicien paysagiste peut devenir architecte paysagiste ou ingénieur paysagiste (qualification qui exige des connaissances scientifiques de très haut niveau). Marina Farcette, 1ère3

Métier : Paysagiste